Il y a , par

Chronique

Ready Player One (Ready Player One #1) de Ernest Cline

2044. La Terre est à l'agonie.
Comme la majeure partie de l'humanité, Wade, 17 ans, passe son temps dans l'OASIS – un univers virtuel ou chacun peut vivre et être ce qui lui chante. Mais lorsque le fondateur de l'OASIS meurt sans héritier, une formidable chasse au trésor est lancée : celui qui découvrira les trois clefs cachées dans l'OASIS par son créateur remportera 250 milliards de dollars ! Multinationales et geeks s'affrontent alors dans une quête épique, dont l'avenir du monde est l'enjeu. Que le meilleur gagne...

Going outside is highly overrated.

Ready Player One était dans ma pile à lire depuis des millions d’années. Au moins. Et c’est l’apparition d’une adaptation cinématographique du roman (réalisé par Spielberg !) qui m’a définitivement donné envie de me lancer.

Le concept de l’histoire me donnait très envie. J’aime beaucoup le fait qu’elle se déroule principalement dans un jeu vidéo. J’avais adoré ce principe avec Warcross l’année dernière et j’avais donc hâte de découvrir la version de Ernest Cline.

Au final, j'ai vraiment apprécié certaines parties de ce livre et j'en ai trouvé d'autres plus ennuyeuses. C’est peut-être à cause de mes attentes que ce livre ne m’a pas autant plu que prévu. Je voulais une histoire remplie d’aventures dans des mondes incroyables mais j’ai plutôt eu un univers virtuel qui s’apparente à notre propre monde dans les années 80. Le truc, c’est que je n’avais pas l’impression de m’évader dans un autre monde totalement spectaculaire et ça m’a vraiment manqué.

gif

C’est sans doute cette ambiance années 80 qui m’a le plus bloquée dans mon appréciation de l’histoire. L’auteur a vraiment l’air d’être passionné par ce sujet mais, personnellement, je n’ai aucun attachement à cette époque et je n’ai rien d’une gameuse. Et ce livre s’appuie très TRÈS (trop) fortement sur ces deux aspects-là. À mon plus grand regret.

Toutes les références aux années 80 (films, séries, jeux vidéos...) m’ont submergée. Je ne savais pas quoi en faire ? Au début, cela ne me dérangeait pas trop mais quand j’ai compris que TOUTE l’histoire se reposait ça, j’ai eu l’impression d’être laissée de côté, ahah. #sad

En revanche, même si ces éléments m’ont un peu refroidie, l’intrigue du livre m’a beaucoup plu. Il s’agit d’une chasse au trésor géante placée sous haute tension, puisque plus la compétition avance, plus elle devient périlleuse et les enjeux n’en deviennent que plus grands.

L’OASIS est bien plus qu’un jeu en réalité virtuelle. C’est un univers qui permet à la population du monde entier d’échapper à la misère.

La mort du célèbre créateur du jeu a déclenché l’une des plus grande chasses au trésor au monde. En effet, il a caché un easter egg dans l’OASIS et le premier qui le trouvera remportera toute sa fortune. Mais cette chasse à l’œuf n’est pas si simple : il faut d’abord trouver les trois clés qui ouvriront trois portails cachés un peu partout dans le jeu.

Sachant que l’OASIS est composé d’innombrables mondes et qu’une dangereuse corporation veut à tout prix mettre la main sur cet easter egg, la compétition risque d’être rude.

On suit le personnage de Wade, qui se trouve avoir été le premier à dénicher l’une des clés du jeu cinq ans après l’annonce de la chasse au trésor. Wade devient instantanément une célébrité car il s’est directement placé en haut du classement de la compétition. Mais d’autres le suivent de près, sans compter les agents de la corporation Innovative Online Industries (IOI).

J’ai beaucoup aimé le fait que Wade s’allie avec ses rivaux pour empêcher les agents de l’IOI de remporter le premier prix. La petite romance entre lui et Art3mis était toute mignonne. Les filles dans ce livre sont de vraies badass.

Il y avait beaucoup de moments forts et riches en émotion dans ce livre. Malgré le fait que cela se passe principalement dans un jeu vidéo, l’aventure que vont suivre nos héros pourrait s’avérer mortelle.

gif

Il y avait cependant d’autres moments un peu plus plats qui ne m’intéressait pas trop et c’est ce qui m’a fait baisser ma note avec l’aspect “année 80” qui était trop présent. C’était dommage, ce livre aurait pu vraiment me plaire sans ces petits détails.

Beaucoup de plot twists que je n’ai pas vu venir m’on retourné le cerveau. C’était fabuleux.

L’un de ceux qui m’avaient le plus plu était l’identité de Aech ! Malheureusement, je m’étais spoilée par avance en regardant le casting du film. JE SUIS TROP CURIEUSE C’EST PAS POSSIBLE.

J’ai vraiment hâte de voir cette histoire se dérouler sur grand écran. Je sens que ça va être épique et grandiose.

gif

Commentaires (0)


Poster un commentaire




BBcode

balises









50px

40px

30px

20px

10px

Times New Roman

Calibri

Georgia

Bebas Neue

Cubano

Trebuchet Ms

Aleo

Poetsen One

espace

espace

espace

espace

espace

color b i url img quote size shadow strike spacing overline u spoiler highlight left center right justify hr dotted font infob

smilies

Prévisualisation

(NB : les spoilers ne sont pas disponibles durant l'aperçu)

Inscription













Mot de passe oublié ?




Votre nouveau mot de passe va vous être envoyé par mail.
N'oubliez pas de regarder dans vos courriers indésirables.
Il se peut que votre compte ait été supprimé car cela faisait plus de 6 mois que vous ne vous étiez pas connecté : dans ce cas, la solution est de se créer un nouveau compte.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.