Il y a , par

Chronique

The Belles (The Belles #1) de Dhonielle Clayton

Ne souffrez plus pour être une Belle.
Dans le monde opulent d'Orléans, les gens naissent gris, ils naissent condamnés, et seules les Belles peuvent, grâce à leur talent, les transformer et les rendre beaux. En tant que Belle, Camélia Beauregard est presque une déesse dans cet univers où triomphe le culte des apparences.
Or Camélia ne veut pas se contenter d'être une Belle. Elle rêve de devenir la favorite choisie par la reine d'Orléans pour s'occuper de la famille royale et d'être reconnue comme la plus douée du pays. Mais une fois Camélia et ses soeurs Belles arrivées à la cour, il s'avère que la position de favorite tient davantage du cauchemar. Derrière les ors du palais, les noirs secrets pullulent...
Le premier volet d'une série éblouissante.

“Be the best without trying to be better than the others.”

J’avoue. J’ai totalement suivi la hype concernant ce livre.

J’ai mis du temps à l’ajouter à ma PAL parce que, honnêtement, un livre avec une jolie fille en robe rose sur la couverture et avec des fleurs dans les cheveux, ça ne me donne pas très envie de connaître l’histoire qu’il y a derrière. Bon après, ça fait tout de même plaisir de voir de plus en plus des modèles de couleur sur les couvertures donc yay pour ça.

PAR CONTRE. Je suis perturbée par le fait que la photo soit floue ? Je pense que l’idée est de faire davantage ressortir le titre du livre, mais je trouve que ça rend juste l’ensemble de mauvaise qualité. Mon appréciation de l’esthétique en prend un coup.

Anyway. L’histoire ne me parlait pas vraiment mais ce livre a fait beaucoup de bruit autour de lui et je me devais de découvrir pourquoi. Qui sait ? Peut-être qu’il y a réellement une bonne raison derrière son intense popularité ? Inspecteur Soline vous dit tout !

Les points forts :

  • La plume de l’auteure est très belle. Ça renforçait vraiment le ton de l’histoire un peu merveilleux, magique. Pour ceux qui ont aimé Caraval, c’est dans ce style-là ! Et personnellement, j’ai adoré. 
     
  • La magie des Belles. J’ai trouvé le concept original et bien pensé. J’ai adoré découvrir comment les Belles mettaient en œuvre leurs talents sur leurs clients. On n’avait pas de mal à s’imaginer les scènes. Par contre, j’aurais voulu avoir un peu plus d’infos concernant quelques détails comme par exemple : est-ce que les Belles peuvent altérer leur propre apparence ? Ou cela ne concerne-t-il que les autres ?
     
  • Les quelques touches de noirceur. Bien qu’étant principalement une lecture légère et douce, The Belles a ses moments plus sombres et tordus. Je n’attendais que ça ! Un peu de dark dans tout ça ne fait pas de mal. J’aurais d’ailleurs voulu avoir plus de moments comme ça. Il n’y en avait pas assez à mon goût.

Les points faibles :

  • Bah en fait… tout le reste.
     
  • Le fait que ce livre ne soit pas fait pour moi. Malgré la hype, je dois bien me résigner : tous les livres populaires ne vont pas forcément me plaire, ahah. À la base, ce livre ne me donnait pas envie et j’aurais dû en rester à ma première impression. Ce livre ne va pas plus loin que ce qui est montré sur la couverture ou dans le résumé. Et au fond, on n’en demande pas plus à livre que de correspondre à son image, non ? Donc c’est surtout ma faute si je n’ai pas aimé ce livre, ahah.
     
  • Les personnages. Je ne me suis attachée à aucun d’entre eux. Et encore moins de Camellia, l’héroïne de l’histoire. Ugh. Certains de ses choix laissaient à désirer et puis je l’ai trouvée longue à la détente à certains moments. Aussi, je ne compte plus le nombre de fois où elle a poussé ses pouvoirs de Belle jusqu’à l’évanouissement ou presque.
     
  • L’intrigue. Je me suis ennuyée durant ma lecture. Pendant la majorité de l’histoire, il n’y a pas de véritable intrigue. Les seuls éléments auxquels on se raccroche sont les moments où Camellia s’occupe de ses clients ou quand elle parle avec son love interest. En fait non, rectification, même la romance était terrible, ennuyeuse et absolument sans saveur. Je ne me souviens plus du nom de l’heureux élu.

Malheureusement, je l’avais vu à des kilomètres qu’il la trahirait étant donné qu’il ne servait À RIEN et qu’il était complètement inconsistant. Évidemment que la seule raison pour qu’il existe soit pour aider l’intrigue avec un plot twist un peu “choquant”. Ahahaha. Laissez-moi rire.

Pour résumer, The Belle n’était pas fait pour moi. Je me suis laissée attrapée par la hype autour de ce bouquin et je regrette amèrement. Parfois, ça fonctionne, et d’autres fois, c’est le bide total. Ce qui est le cas ici. Néanmoins, je tiens vraiment à souligner que c’est selon mes goûts personnels. Le livre en soit était loin d’être médiocre. C’est juste que je n’en ai rien à faire de lire à propos de belles jeunes filles qui passent leur temps à s’évanouir dans leur robe à paillettes.

Commentaires (0)


Poster un commentaire




BBcode

balises









50px

40px

30px

20px

10px

Times New Roman

Calibri

Georgia

Bebas Neue

Cubano

Trebuchet Ms

Aleo

Poetsen One

espace

espace

espace

espace

espace

color b i url img quote size shadow strike spacing overline u spoiler highlight left center right justify hr dotted font infob

smilies

Prévisualisation

(NB : les spoilers ne sont pas disponibles durant l'aperçu)

Inscription













Mot de passe oublié ?




Votre nouveau mot de passe va vous être envoyé par mail.
N'oubliez pas de regarder dans vos courriers indésirables.
Il se peut que votre compte ait été supprimé car cela faisait plus de 6 mois que vous ne vous étiez pas connecté : dans ce cas, la solution est de se créer un nouveau compte.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.