Morning Star : mon avis sur la conclusion épique de la trilogie Red Rising

Red Rising Saga tome 3, Morning Star de Pierce Brown

The Reaper has come. And he's brought hell with him.

Ok. Je peux désormais mourir en paix. Cette conclusion était tout simplement phénoménale et SI SATISFAISANTE. WAW.

Bon je sais que, techniquement, la saga Red Rising continue avec TROIS autres bouquins (omg). Mais ce que je veux dire, c'est qu'avec ce livre : on comprend bien que la série devait initialement s'arrêter à Morning Star. Et c'est la meilleure des choses !!! Je pourrais très bien décider de ne pas lire la suite et je n'en serais pas frustrée !!! Incroyable !! (Ceci étant dit, je lirai bien évidemment la suite.) (Mais pas tout de suite.) (Je suis encore sous le choc.)

Vraiment, Morning Star nous a délivré de. Sacrées. Putains. De. Scènes. J'en suis encore toute émoustillée. Que d'émotions !!! Mon cœur a faillit s'arrêter 9328 fois durant ma lecture et I'M NOT EVEN KIDDING.

We are not Red, not Blue or Gold or Gray or Obsidian. We are humanity. We are the tide. And today we reclaim the lives that have been stolen from us. We build the future we were promised.

Aussi, heureusement que j'ai relu les deux premiers tomes avant de me lancer dans ce livre car ça m'a permis de me remettre dans le bain et d'apprécier encore plus ma lecture !

Après le giga cliffhanger de Golden Son, je m'attendais à ce que le récit reprenne à la seconde qui suivait les évènements (cauchemardesques) du tome précédent. QUE NENNI. Des mois et des mois se sont écoulés !! AAAA.

La torture les amis, LA TORTURE. Pierce Brown aime beaucoup trop torturer ses personnages ?? Quel enfer.

Mais je dois dire que j'ai bien aimé lire à propos des conséquences de tout ça : j'ai trouvé que Morning Star était plus axé sur l'évolution de ses personnages, sur leurs tourments, leur remise en question et la complexité de leur personnalité. Truly, a masterpiece.

Pour alléger le ton très sombre et sanglant qu'a pris l'histoire, heureusement qu'on a notre Sevro. Notre Little Goblin préféré. J'ai ri, mais tellement ri, en lisant certains de ses passages.

Sevro est juste iconique. La fois où il annonce qu'il s'est fait implanter les yeux rouges appartenant à son meilleur ami, Darrow. Et il demande ensuite si c'est BIZARRE ?? I can't. Sans parler de l'histoire des ongles de pied et ses chamailleries avec Ragnar…

Lire les citations des passages mentionnés (cliquer pour révéler)

“Sevro, you’re a lot of things. You’re smelly. You’re small. Your tattoo taste is questionable. Your pornographic proclivities are…uh, eccentric. And you’ve got really weird toenails.” He swivels to look at me. “Weird?” “They’re really long, mate. Like…you should trim them.” “Nah. They’re good for hanging on to things.” I squint at him, not sure if he’s joking, and carry on as best I can. “I’m just saying, you’re a lot of things, boyo. But you are not an idiot.”

My chair rolls to a stop. his voice cut short, followed by a thump and sliding sound. My wheelchair rolls forward again. I look back and see Ragnar pushing it innocently along. Sevro isn't in the hallway behind us. I frown, wondering where he went, till he bursts out of a side passage.
"You! Troll!" Sevro shouts. "I'm a terrorist warlord! Stop throwing me. You made me drop my candy!" Sevro looks at the floor of the hallway. "Wait. Where is it? Dammit, Ragnar. Where is my peanut bar? You know how many people I had to kill to get that? Six! Six!"
Ragnar chews quietly above me, and though I'm probably mistaken, I think I see him smile.

Ça m'a d'ailleurs brisé le cœur de voir le clash de leadership entre Darrow et Sevro parce qu'ils sont tellement précieux tous les deux. Et leur amitié l'est encore plus. Mais j'ai trouvé ce revirement cohérent avec le déroulement de l'histoire : Darrow et Sevro sont tout aussi importants dans la rébellion.

D'ailleurs, ce livre nous rend compte du fait que la rébellion a pris une ampleur monumentale. Tout ne tourne plus du tout autour de Darrow. Chaque personnage a son importance dans l'histoire et j'ai ADORÉ.

Justice isn't about fixing the past, it's about fixing the future. We're not fighting for the dead. We're fighting for the living. And for those who aren't yet born. For a chance to have children.

Comme toujours j'ai beaucoup aimé Mustang dans ce tome, j'ai énormément de respect pour cette femme, mon dieu. Elle est so badass ??? Je suis bluffée. Je suis inspirée. Je suis admirative.

Encore du girl power avec une autre femme ultra puissante : Victra !! Je l'ai complètement adorée dans Morning Star. Je me suis d'ailleurs beaucoup plus attachée à elle durant ce tome que dans les précédents ??

Elle est si torturée intérieurement : elle pense être un poison pour son entourage et se compare beaucoup à Antonia (a true bitch) car elle a peur d'être comme sa petite sœur au fond d'elle-même. CE QUI EST TOTALEMENT FAUX, VICTRA. Ne dis pas çaaaa. Bref, sa complexité m'a beaucoup touchée, je l'aime tant.

Spoiler (cliquer pour révéler)

On en parle du couple Sevro x Victra ?? Ce fut une si grande surprise mais au final, c'est la meilleure des choses : je suis si heureuse pour mes deux personnages préférés. Je les aime tous les deux individuellement et leur union est quelque chose que j'avais besoin dans ma vie sans le savoir.

Leur mariage était tellement inattendu ! ET SOUDAIN. J'en étais restée au fait que Victra avait un crush sur Darrow, moi…

Mais bon, je ship à fond. J'adore le fait que leur couple soit si inconventionnel. Sevro est tout petit par rapport à Victra, it's the best ahah.

Nous avons ENFIN pu voir de plus près le très redouté peuple Obsidien. Je ne sais pas vous, mais j'ai l'impression d'avoir été teasée depuis si longtemps dans les autres bouquins par cette caste mystérieuse et incomprise ??? Peut-être que c'est juste moi. Mais bref, j'avais beaucoup trop envie de découvrir ce peuple et l'endroit où ils vivent parce que ça avait l'air d'être so epic.

Il s'agit de différentes tribus menées par des femmes guerrières (des Valkyries) qui chevauchent des griffons le tout dans un territoire de glace. ET JE SUIS ÉMERVEILLÉE ?? Il y a également des groupes d'Obsidiens exilés cannibales ?? C'est l'endroit le plus dangereux qui soit et j'adore.

Death begets death begets death…

Spoiler (cliquer pour révéler)

MAIS LA MORT DE RAGNAR.

Attendez. Pax. ET MAINTENANT RAGNAR ? Pierce Brown a tendance à tuer ses personnages les plus choupi et je ne suis pas sûre d'aimer ça !!!

Sa mort était si belle mais si triste. Je suis contente qu'il ait vécu ses derniers moments de la sorte. Je l'aime tant, il était si adorable. Tu ne seras pas oublié Ragnar.

Il y des tonnes de batailles et de combats et de guerres dans ce livre, à l'instar de Golden Son, je trouve. Et j'avoue que ce n'est pas trop ma tasse de thé ?

En revanche, je ne dis pas ça pour TOUTES les scènes de combat mais seulement pour celles qui avaient trop d'ampleur ? Ce que je veux dire, c'est que j'avais du mal à suivre les enchaînements d'action lorsque les scènes impliquaient des milliers (millions ??) de soldat et vaisseaux. Ça ne m'affectait tout simplement pas et j'avais juste envie de passer à autre chose, ahah.

Par contre les scènes de combat qui impliquaient directement nos personnages principaux biens aimés étaient celles que j'aimais le plus. Trop de tension, ARG. Surtout les scènes avec CASSIUS. Parce que malgré tout ce qu'il s'est passé avec lui, Cassius restera à jamais dans mon cœur.

Il s'agit d'un ennemi ultra complexe avec qui il est facile de s'identifier (Darrow ayant tué son adorable frère Julian, il est difficile d'en vouloir à Cassius d'être quelque peu rancunier à ce sujet). Je suis d'ailleurs heureuse qu'il y ait eu des petits moments Darrow x Cassius en souvenir du bon vieux temps à l'Institut. MY HEART.

Spoiler (cliquer pour révéler)
  • Le combat contre Aja et Cassius sur le territoire Obsidien (qui, je vous le rappelle, a été la raison de la MORT DE RAGNAR AAA) était juste épique ? Par contre j'ai vraiment cru que Cassius avait été tué pendant cette scène ahah. I MEAN. Il s'est pris une flèche dans la gorge ?? Par Mustang ? QUI NE RATE JAMAIS SA CIBLE ??? Quel choc.
  • Parlons aussi de Roque. Parce qu'au même titre que Cassius, Roque était un des meilleurs amis de Darrow et la trahison de ce dernier a mis en péril cette merveilleuse amitié. Je suis triste qu'il n'y ai eu aucune réconciliation entre les deux, mais j'ai préféré que cela se passe ainsi. Je trouvais ça plus réaliste et cohérent ? RIP Roque.

Pour conclure cette chronique, Morning Star m'a remplie de joie, de tristesse et d'effroi. Je suis passée par tous les états durant ma lecture et c'était tout ce que je demandais. J'ai hâte de lire la suite de la saga Red Rising, mais pour le moment, je suis complètement satisfaite avec ce tome donc j'attendrai un peu avant de lire la suite. (Mais pas trop non plus sinon je vais tout oublier !!!)

PS : Je termine quand même mon avis avec des spoilers dont je n'ai pas pu parler plus haut mais que je ne pouvais absolument pas omettre…

Spoiler (cliquer pour révéler)

Les meilleures scènes de ce livre sont, pour moi :

  • La FAUSSE pendaison de Cassius… (c'est clairement la deuxième fois que j'ai cru que c'était la fin pour Cassius)
  • … Puis celle de Sevro ?????
  • Le combat final entre Aja, Cassius, Mustang et Darrow (ET SEVRO) (OUI, ENCORE LUI)

Et enfin, les dernières annonces de ce livre :

  • Mustang, la nouvelle souveraine ?? INCROYABLE. I STAN A QUEEN.
  • L'ÉPILOGUE !! C'est la meilleure des choses, oh mon dieu. WHO DOES THAT. Qui garde son bébé secret pendant TOUT un bouquin et l'annonce au père à la dernière minute ?? Je suis si choquée par cette révélation et j'ai envie de rire et de pleurer en même temps. Je précise tout de même que je suis complètement POUR. Mustang a tellement bien fait de garder le secret sinon Darrow n'aurait pas été capable de mener la rébellion comme il l'a fait.

Commentaires

Soyez le premier à partager votre avis sur cet article !

reCaptcha logo

Ce site est protégé par reCAPTCHA.
Les règles de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent.